Ruinart est au cœur du webinaire environnement

Comment développer une stratégie forestière qui s’aligne sur leurs enjeux de branding ? A l’heure où la responsabilité sociale et environnementale est devenue un enjeu majeur pour les entreprises et un critère d’adhésion de plus en plus déterminant pour les consommateurs, Ruinart entend souligner son engagement en faveur de la protection de la biodiversité, thème notamment reflété dans son récent projet de viticulture.

L’année dernière, la marque a annoncé qu’elle s’associerait à la société d’accompagnement de projets forestiers Reforest’Action pour mettre en œuvre ses 40 hectares de vignobles historiques de Taissy. Stéphane Hallaire et Pierre Hermans, présidents fondateurs et directeurs du bureau d’études de Reforest’Action, participeront à une conversation de 45 minutes avec le président de Ruinart, Frédéric Dufour.

L’application de l’agroforesterie à la culture de la vigne au sein du domaine viticole Ruinart vise à créer un réseau de forêts en plantant plus de 14 000 arbres et arbustes d’essences locales, 4,4 kilomètres de haies et 800 mètres carrés d’îlots. Cette pratique devrait également raviver le plan paysager de ce vignoble, qui a peut-être existé il y a trois générations.