Le champagne rosé de A à Z

Posons-nous une question fondamentale : comment est fabriqué le champagne rosé ?
C’est là que ça se complique un peu car il n’y a pas une mais deux façons de le créer !

La première passe par l’assemblage.

Premièrement, le vin blanc doit être issu de raisins blancs ou noirs (Chardonnay, Pinot Meunier ou Pinot noirs). En effet, on peut obtenir du vin blanc à partir de raisins noirs si le jus est pressé rapidement. En même temps que les vins blancs, les vignerons élaborent des vins rouges (qui doivent être de grande qualité) à partir de cépages champenois, pinot noir ou pinot meunier. Il ajoute ensuite 5 à 20 pour cent de ce vin rouge à son vin blanc pour une belle couleur.

Plus il introduit de vin rouge, plus le rosé est intense. Puis il l’a mis en bouteille, ce qui a créé l’effervescence.

La seconde est la macération, aussi appelée macération ou rosé de saignée.

Cette méthode est moins utilisée car elle nécessite une technologie plus avancée et le temps de réaction est très court.

Tout d’abord, les baies de raisin sont écrasées, le jus est frotté contre les peaux, et le tout est trempé pendant dix heures (pour être plus précis, huit à douze heures), et les peaux donnent leur couleur et leur arôme au jus. Plus le temps de trempage est long, plus le vin est fort.

Alors, deux fabricants différents signifient-ils deux niveaux de qualité ?

La réponse est non, avec des résultats très différents.

Dans le premier cas c’est plutôt une gourmandise sucrée aux petits fruits rouges, alors que dans le second il se rapproche de certains vins rouges et peut même irriter les petits agneaux sans problème.

Riche de ces plats, il faut savoir que vous pouvez l’associer dans un plat.
C’est avant tout le compagnon idéal d’un apéritif au printemps et en été, mais surtout, c’est un compagnon de table.

Par exemple, les entrées choisissent des pâtisseries au chèvre et à la menthe, des plats plus complexes incluent des fruits confits, du caramel ou encore des viandes exotiques (plats sucrés-salés, tajines, etc.), des poissons et/ou des crustacés (comme le saumon), des écrevisses de mer, et le fromage, sont toujours dans cette idée fraîche, et un dessert à la mangue et aux fruits à la ricotta fonctionne bien car s’il est trop sucré, il peut devenir piquant en bouche.

Apparemment, il pourrait se marier avec les biscuits roses de Lance, plus classiques.

Au final, vous l’aurez compris, et il se déguste dans tous les moments joyeux autour d’une bonne table.

En résumé

Certains peuvent le considérer comme un “gadget” à la mode, mais il n’en est rien et il faut l’introduire au moment des repas pour mieux comprendre ses qualités. Cela apportera une touche d’ingéniosité à notre façon de traiter le champagne.